Sugaring Time!

Le Temps des Sucres!

Mar 26, '21

Ici au Canada, avec la fonte des neiges du printemps vient le temps des sucres. Les nuits froides jumelés avec les journées tempérées déclenchent un des processus les plus attendus dans tout le pays.

Une petite historique…

En débutant chez les Autochtones, et passée de génération en génération, la pratique de la fabrication du sirop d’érable demeure presque inchangée. 

Une entaille est faite dans un tronc d’arbre, l’érable à sucre, et la sève qui en coule est cueillie. Cet eau d’érable est ensuite bouillie lentement et pendant des heures afin de devenir plus concentré.  

Résultat: le merveilleux sirop d’érable!

Avec les années et la mondialisation, notre petit elixir secret canadien s’est fait connaître à travers le monde. Au début du 20e siècle, la commercialisation de la fabrication du sirop d’érable a vu le jour. Les années 70’s et 80’s ont apportés des méthodes industrielles tels le système de réseau de tubulures en plastiques d’arbre en arbre, qui ont facilité la fabrication du sirop en énorme quantités. Aujourd’hui, le Canada produit plus de 80% de la quantité mondiale de sirop d’érable!  


Quantité et Qualité:

Difficile à croire, mais 30-45 Litres d’eau d’érable sont nécessaires afin de produire 1 Litre de sirop d’érable!  Chaque arbre donne environ 1 Litre de sirop pendant la saison des sucres.

Un système de classification, mis à jour au fil des années depuis sa création dans les années 1920, classe le produit selon sa couleur, sa saveur et sa densité.

Dans le cas du sirop à exporter Canada Grade A, les catégories de couleurs sont: Doré (goût délicat), Ambré (goût riche), Foncé (goût robuste), et Très Foncé (goût prononcé).


Le sirop d’érable dans la cuisine

Fini les jours où on réservait cet or liquide seulement pour les crêpes! Les chefs du monde entier se précipitent sur le sirop d’érable afin de créer leurs mets mémorables. On le retrouve dans les recettes sucrées ou salées, et dans les boissons alcoolisées ou non.

Le sirop Doré est privilégié dans les recettes où sa saveur délicate se démarque, tel versé en filet sur le plat, ou dans les boissons. On utilise plutôt les grades de sirop Ambré et Foncé en cuisson, là où le goût du sirop plus léger sera perdu: les desserts, les marinades, les sauces et les plats de viandes savoureux.


Les possibilités abondent, car le sirop d’érable peut s’ajouter dans presque toutes les recettes imaginables. Bien sûr, on peut aussi le prendre ‘à la Canadienne’: directement du contenant!!



Sources: Musée Canadien de l’Histoire, Gouvernement du Canada, Aliments du Québec.

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.